Fermer

Commissions

Commission des Mandats

 Défendre les intérêts de l’entreprise

Une gestion de 800 mandats au service de l’entreprise

Socle du dialogue social, le paritarisme permet aux représentants des salariés et des entreprises de gérer un grand nombre d’organismes départementaux, régionaux et nationaux. Avec lui, les mots “négociation sociale” conservent tout leur sens. D’où le rôle capital de la commission des Mandats dans le dispositif de l’UE35 !

Elle gère près de 800 mandats, tenus par plus de 350 mandataires, dans une centaine d’organismes. Dans ce cadre, elle soumet régulièrement sa stratégie au bureau.

Un rôle déterminant dans le suivi de l’action des mandataires

La commission donne aux mandataires les orientations et les consignes spécifiques à chaque organisme et, selon les cas, présente des candidats ou désigne des mandataires. Elle nomme un chef de file par principal groupe de mandats (organismes sociaux, formation, emploi, juridictions électives) et les fédère autour de la notion de défense de l’intérêt collectif des entreprises. Devenue depuis longtemps un leitmotiv, celle-ci concerne tous les mandataires…

Une recherche constante de profils diversifiés

En amont, il importe d’identifier le profil le plus approprié à chaque charge. Pour cela, nous disposons d’un vivier d’une centaine de candidats potentiels. Tous ont exprimé leurs vœux, en fonction de leurs compétences et de leurs disponibilités.

Un mandataire efficace se reconnaît à plusieurs critères. Pragmatique, assidu, il sait analyser et décider. Doué d’une vraie capacité d’adaptation, il remonte et diffuse les informations utiles. Enfin, il n’oublie jamais que, nommé par l’UE35, il représente les entrepreneurs.

Président de la commission

Philippe-Jolivet-128x128

Philippe Jolivet

Directeur Sopral