Fermer

nos événements

Classes en entreprise

La découverte des métiers de façon ludique

Fort de retours positifs, l’UE35 en partenariat avec l’Académie de Rennes, le Conseil Départemental et le Medef Bretagne ont lancé la deuxième édition auprès de 16 entreprises du département sur la période Novembre 2015 – Mai 2016.

Quelques chiffres de la 1ère édition

  • 10 entreprises et 10 collèges
  • 300 élèves  et 40 enseignants pour 40 cours enseignés
  • 80 salariés mobilisés pour 40 découvertes métiers

Les chiffres de la 2nde édition

  • 16 entreprises et 16 collèges
  • 415 élèves  et 58 enseignants pour 59 cours enseignés
  • 106 salariés mobilisés pour 66 découvertes métiers

L’ensemble des entreprises participantes ont indiqué qu’elles sont intéressées pour renouveler l’opération. 

Le principe est d’accueillir pendant 2,5 jours des collégiens en classe de 3ème et de leur faire découvrir les métiers.  A travers ce projet, l’entreprise peut jouer un rôle dans l’orientation des jeunes, notamment sur des métiers méconnus.


Exemples de cours enseignés et de métiers observés

Voir la liste

Le bilan a été réalisé à partir de l’évaluation auprès de chaque entreprise lors d’un rendez-vous individuel. Les entreprises ont indiqué qu’il s’agit d’une action très positive apportant une image valorisante mais qui implique une forte organisation logistique. Le concept est pertinent, et permet de faire des liens entre les cours et la vie professionnelle.

La durée et la période étaient adaptées (en amont des stages découvertes). L’emploi du temps a été ajusté en fonction des contraintes des entreprises et des établissements (réduction du temps de cours, temps de préparation de la restitution diminué, temps de l’action 2 jours…).


Des salariés volontaires

Le choix des salariés participants à l’opération a été réalisé sur la base du volontariat tout en s’assurant des qualités relationnelles (aisance à l’oral, langage simple…). Une explication des rôles a été effectuée  à partir des outils communiqués, puis un travail de scénarisation des métiers a été mené.

La communication

Par la suite, les entreprises ont déployé une communication interne sous diverses formes (note d’information dans chaque atelier, réunion d’information à l’ensemble des collaborateurs, présentation au comité directeur, communication écrite dans le journal interne, communication auprès des partenaires sociaux, site internet de l’entreprise…).

Les découvertes métiers

Les découvertes métiers ont été adaptées en fonction des possibilités de l’entreprise (activité, agencement…). Le principe d’observation, de questionnement et d’explication a été respecté. Dans certaines entreprises, les animateurs ont été impliqués dans la scénarisation en jouant un rôle (candidat, client…).

La mise en relation

En général, la prise de contact entre l’établissement scolaire et l’entreprise s’est déroulée convenablement. La détermination du projet de chaque classe en entreprise a débuté par une réunion préparatoire avec l’entreprise et les parties prenantes. Les entreprises ont indiqué que la présence des porteurs du projet est nécessaire pour le bon déroulement de l’action.

Le déroulement

Par la suite, les entreprises et les établissements se sont mis d’accord sur le déroulement de la préparation (réunion, visite de l’entreprise par l’équipe pédagogique, transmission de données auprès des enseignants…). Lors de l’accueil, un rappel de l’opération et du règlement intérieur a été effectué. Les entreprises ont souligné un comportement correct des élèves.

Lors des restitutions, les élèves ont présenté les métiers découverts et/ou un rapport d’étonnement (Powerpoint, format fiche de poste, mise en scène, mots croisés, mimes, poèmes…) en présence des salariés impliqués dans le projet.

Le constat

Les salariés ont été très intéressés de la démarche. Ils ont été ravis de montrer et de faire découvrir leurs métiers. Ils ont été satisfaits de voir autant de jeunes dans leur structure et de pouvoir bien faire découvrir le monde de l’entreprise. Les salariés parents ont indiqué que leur enfant avait maintenant une image positive de l’entreprise.

A l’issue de l’opération, des contacts ont perduré avec les établissements scolaires : restitution à froid, participation comme jury aux oraux blancs, échanges informels lors d’un déjeuner…

Une communication a été réalisée pour chaque « classes en entreprise » par le biais de la presse écrite.

Contacts
Sabrina Chantepie 
Responsable
Pôle Ressources Humaines